Image Fiche de lecture
Voyage au centre de la terre résumé

Voyage au centre de la terre résumé

bac de français

Fiche de lecture

Voyage au centre de la terre

Titre: Voyage au centre de la Terre

Auteur: Jules Verne

Date de parution: 1864

Genre: Roman

Plan de la fiche:

I Présentation de l’auteur

II Découpage

III Personnages principaux

IV Résumé détaillé

V Conclusion

I Présentation de l’auteur:

Jules Verne est un auteur français né à Nantes en 1828. Son père est avocat et très fervent de religion catholique. Le petit Jules est l’aîné d’une famille de cinq enfants. Son père l’envoie avec son frère dans une institution religieuse très stricte pour faire son éducation. Une légende dit que plus jeune, il tente de se faire embarquer en partance pour l’Inde afin de revenir les bras chargés de cadeaux pour sa cousine Caroline. Jules Verne est très épris de Caroline et ses parents tentent de l’envoyer faire ses études à Paris pour éloigner les amoureux. A Paris, il réussit des études de droit. Jules Verne épouse Honorine de Viane en 1857. Le mariage n’est pas un mariage d’amour, en effet, la jeune fille est riche et permettra à l’auteur de passer son temps à écrire. Jules Verne rencontre Hetzel, éditeur de renom, un peu avant 1860. Leur collaboration ne cessera jamais. Le premier succès est Cinq semaines en ballon, en 1863. Le roman est tout de suite traduit en plusieurs langues. S’en suivent d’autres très gros succès: Voyage au centre de la Terre paraît en 1864, en trois volumes qui permettent un suspens insoutenable pour les lecteurs. Il décède d’une crise de diabète en mars 1905.

II Découpage:

45 chapitres.

III Personnages principaux:

Le professeur Lidenbrock: le professeur est un savant réputé. Sa spécialité est la minéralogie. Un léger bégaiement provoque régulièrement les railleries de ses collègues. Il trouve un manuscrit ancien qui contient, il en est persuadé, des indications sur le chemin pour se rendre au centre de la Terre. Il embarque son neveu, Axel, avec lui dans l’aventure.

Axel: c’est le narrateur de l’histoire. Il est moins savant que son oncle mais n’en reste pas moins très dégourdi et sera le premier à réussir à traduire le manuscrit. Effrayé par sa découverte, il en cachera la signification à son oncle un moment. Il aime profondément son oncle ainsi que Grauben, sa fiancée, la pupille du professeur.

Hans: c’est un Islandais qui a été recruté pour servir de guide aux deux hommes pendant leur expédition au centre de la Terre.

IV Résumé détaillé:

Chapitre 1: le récit commence le 24 mai 1863, à Hambourg, en Allemagne. Le narrateur, M. Axel, raconte que son oncle, le professeur Otto Lidenbrock, se précipite vers chez lui à toute vitesse. L’oncle demande à son neveu de le suivre dans son bureau. Le narrateur nous apprend que son oncle est un professeur renommé mais qu’il a le malheur de bégayer- beaucoup se moquent de lui pour cette raison. Le jeune garçon l’aide dans ses recherches et dans ses expérimentations.

Chapitre 2: le chapitre 2 débute dans le cabinet du professeur. La spécialité de ce dernier est la minéralogie. Le professeur lui apprend qu’il a trouvé un livre très intéressant chez un antiquaire. L’ouvrage est un ouvrage en islandais runique, un alphabet aux caractères spéciaux. Le professeur peine à déchiffrer le manuscrit. Le repas est servit mais le professeur est si absorbé par sa découverte qu’il refuse de venir dîner.

Chapitre 3: Axel tente d’aider le professeur à déchiffrer le manuscrit. Le texte comprend aussi un cryptogramme: un code à déchiffrer. Mais le livre et le cryptogramme n’ont apparemment pas été écrits par la même personne. Otto reconnaît le nom d’un savant célèbre du XVI ème siècle sur le manuscrit. Le professeur pense que ce livre contient lune découverte que ce savant aurait fait. Le savant islandais n’a pas pu publier sa découverte et a du la cacher. Le professeur Lidenbrock est résolu de comprendre pourquoi. Le professeur est très excité par ces nouvelles tandis que son neveu rêve à Grauben, sa fiancée, qui est la pupille de son oncle. Ce dernier n’a pas l’air aussi emporté par la nouvelle que son oncle.

Chapitre 4: Marthe, la bonne, se plaint que personne ne mangera le dîner qu’elle a préparé. Le professeur est bien trop occupé par le manuscrit. C’est tout de même Axel qui réussit à déchiffrer certains mots en latin dans le manuscrit. Le narrateur comprend ce qui est inscrit et cherche à le cacher à son oncle. Il tente de détruire le manuscrit.

Chapitre 5: Otto arrive de justesse et Axel repose la manuscrit sur la table. Axel admire son oncle tenter de percer le mystère du documents, alors qu’il sait comment l’y aider. Marthe et Axel sont enfermés par Otto qui refuse que quiconque entre ou sorte dans la maison. Axel finit par aider son oncle. Le message était en réalité écrit à l’envers. Sur ce message, il est inscrit que pour accéder au centre de la Terre, il faut descendre au fond d’un volcan islandais, le Sneffels, avant les calendes de Juillet. Le professeur et son neveu décident de partir sur le champ.

Chapitre 6: Otto recommande à Axel de taire leur découverte. Le professeur explique ce qu’est le Sneffels, ce volcan éteint dont parle le manuscrit. Les calendes de Juillet sont en réalité les derniers jours du mois de Juin. Axel réplique qu’il n’est pas possible d’arriver au centre de la Terre. Le neveu explique que la chaleur serait bien trop grande. Le professeur rétorque que ce ne sont que des suppositions, et que son collègue Humphry Davy, qui lui a rendu visite plusieurs années auparavant, était persuadé du contraire. Le centre de la Terre ne serait pas chaud, mais froid.

Chapitre 7: Axel, fatigué par cette discussion, décide de sortir se promener sur les bords de l’Elbe, la rivière qui passe à Hambourg. Il y rencontre Grauben. La jeune fille partage ses sentiments. Otto presse Axel pour partir: on ne se rend pas si facilement que ça en Islande. Le voyage est long et il faut partir au plus vite. Les adieux avec Grauben sont déchirants, mais les deux amoureux se promettent de se marier au retour d’Axel.

Chapitre 8: Le train emporte les voyageurs jusqu’à Kiel, au bord de la mer. Ils passent une journée à attendre que leur bateau ne démarre en direction de Copenhague. Ils débarquent à sept heures du matin à Korsor. Un train les amène jusqu’à Copenhague. Au port, ils remarquent une goélette qui projette de se rendre à Reykjavik, la capitale de l’Islande. Le capitaine est d’accord pour les embarquer d’ici une semaine. Pour vaincre le vertige du narrateur en vue de l’expédition, le professeur l’emmène visiter un clocher perché en hauteur de la ville.

Chapitre 9: Le jour du départ est arrivé. La traversée doit durer une dizaine de jours. Le voyage est pénible car une tempête secoue fortement la petite embarcation. Enfin, le navire arrive au port de Reykjavik. Le professeur est très enthousiasmé d’apercevoir le Sneffels au loin. Axel visite un peu la ville avant de partir pour l’expédition.

Chapitre 10: les deux hommes séjournent chez M. Fridriksson, un collègue du professeur. Les trois hommes admirent la magnifique bibliothèque de leur hôte. Otto brûle d’envie de partager sa découverte avec son ami mais tente de se retenir pour ne rien dire. M. Fridriksson propose un guide à Otto et son neveu pour leur ascension du Sneffels.

Chapitre 11: le guide en question arrive dès le lendemain. Il se nomme Hans Bjelke. Il pratique la chasse à l’eider, un oiseau islandais. L’expédition est prévue pour durer huit jours. Les derniers préparatifs de voyage sont faits, les sacs sont préparés. Otto et son neveu emportent des armes au cas où. Le départ a lieu à six heures du matin le lendemain.

Chapitre 12: les voyageurs quittent Reykjavik. Les compagnons marchent et trainent des chevaux qui portent les sacs. Ils parcourent le chemin jusque’à Gardar, où leur guide propose de passer la nuit. L’oncle s’impatiente quand il comprend qu’ils doivent attendre la marée pour passer un bras de mer sur un bac (une embarcation leur permettant d’atteindre la rive d’en face).

Chapitre 13: les compagnons arrivent à leur gîte pour la nuit. Ils sont accueillis par un paysan, sa femme et leurs dix-neuf enfants. Les voyageurs repartent le lendemain à cinq heures. Sur le chemin, ils rencontrent un malade de la lèpre. Le voyage est long et les aventuriers arrivent bientôt au pied du volcan, au monastère de Stapi.

Chapitre 14: ils y rencontrent le recteur de l’endroit. Il est décidé que trois personnes remplaceraient les chevaux jusqu’au bord du cratère, mais qu’arrivés près du bord, ils quitteraient Axel et son neveu pour les laisser seuls face à leur découverte. Comme il observe de la fumée sortir du volcan, Axel a peur que le volcan n’entre en éruption lors de leur descente. Il fait part de ses inquiétudes à son oncle. Son oncle le rassure. Les cins hommes quittent le monastère.

Chapitre 15: le narrateur explique en détails comment le volcan s’est formé dans le passé. Les compagnons commencent maintenant à gravir les pentes du Sneffels. A sept heures du soir, les compagnons ont gravi les marches de l’escalier qui amène au dôme le plus près du cratère. Une trombe d’eau, appelée le « mistour » en islandais, s’abat sur les aventuriers. Axel est épuisé et affamé.

Chapitre 16: les aventuriers dînent à l’ombre du cratère. La vue est magnifique de là-haut. Axel peut apercevoir le Groenland au loin. Il faut descendre au centre du cratère. Otto est fou de joie lorsqu’il voit que le savant islandais, Arne Saknussemm, a gravé son nom sur un bloc de granit devant lequel ils viennent de passer. C’est la preuve que le centre de la Terre existe et qu’ils sont sur la bonne voie. Les porteurs sont congédiés. Une chose dérange Axel et son oncle: les indications sur la route à suivre ne seront pas visibles s’il ne fait pas beau. S’ils manquent le signal, ils devront remettre leur expédition à l’année d’après. Au bout de trois jours, le ciel se dégage et la lumière du soleil illumine le chemin à emprunter.

Chapitre 17: Hans sauve le narrateur d’une chute dans le gouffre. Grâce à une corde, ils font descendre leurs affaires avant eux jusque’à un plateau du cratère. Trois heures passent et le fond ne se fait toujours pas voir. Les voyageurs dînent et dorment sur le chemin.

Chapitre 18: le fond du cratère est effectivement de plus en plus froid. Des stalactites forment un passage. Axel s’extasie du spectacle. A la fin de la journée, les voyageurs sont arrivés en dessous du niveau de la mer. Axel commence à être inquiet car ses gourdes d’eau commencent à être vides.

Chapitre 19: nous sommes désormais le 30 juin. Les voyageurs arrivent à un carrefour. Otto est déterminé et choisit une route vers l’est. Les aventuriers comprennent un peu plus loin qu’ils se sont trompés de chemin. Axel prévient son oncle à propos du manque d’eau. Ce dernier ordonne à tous de se rationner.

Chapitre 20: il ne reste d’eau que pour trois jours dans les gourdes. Le marbre et le charbon alternent désormais sur les parois du chemin descendant. Les voyageurs traversent une houillère, une mine de charbon. Après trois jours, l’eau vient à manquer tout à fait.

Chapitre 21: le voyage commence à véritablement fatiguer les aventuriers. L’oncle donne sa dernière gorgée d’eau à Axel. Les deux hommes parlent. Axel veut rentrer mais son oncle décide de continuer le chemin seul. Otto explique que l’eau va apparaître car des sources se trouvent peu après. Il jure que s’il s’est trompé, tous remonteront à la surface et que l’expédition prendra fin.

Chapitre 22: Axel tombe de fatigue et tous ne peuvent plus avancer. Hans quitte le groupe.

Chapitre 23: Hans n’a pas quitté l’aventure mais s’est éloigné et il a trouvé de l’eau. Axel et son oncle sont soulagés. La source est bouillante, et il faut attendre que l’eau refroidisse avant de boire. Tous peuvent se désaltérer à loisir.

Chapitre 24: les voyageurs continuent leur route. Nous sommes désormais le 10 juillet. Les aventuriers descendent désormais dans un puit. Axel et son oncle comprennent qu’ils sont désormais sous l’Océan. Le 18 juillet, ils arrivent dans une grotte.

Chapitre 25: le professeur prend le temps de prendre des notes. Il confirme les suggestions de son ami Humphry Davy. Le professeur propose de mettre des cailloux dans les poches de ses compagnons pour vaincre la densité.

Chapitre 26: Hans est de plus en plus silencieux. D’un coup, Axel se retrouve seul, et le chemin d’eau qu’il suivait ne coule plus à ses pieds. Le jeune homme est perdu.

Chapitre 27: Axel hurle au désespoir. Il pleure et se lamente. Il tombe au sol et se blesse.

Chapitre 28: La voix de son oncle le réveille. L’obscurité est totale. Axel est séparé de son oncle, en mesurant le nombre de secondes qu’il faut pour que sa voix l’atteigne, les deux hommes comprennent qu’ils sont séparés d’une lieu et demie. L’oncle tente de faire comprendre le chemin à prendre pour se retrouver à Axel. Axel commence à marcher, tombe et se blesse à la tête.

Chapitre 29: Axel est réveillé par son oncle et Hans. Nous sommes maintenant le 9 aout. Axel tente de comprendre où il est, mais son oncle reste évasif. Il parle du grand air et d’une traversée.

Chapitre 30: Axel et son oncle sont arrivés dans une très grande caverne, au bord de laquelle se trouve une grande étendue d’eau. Ils sont donc sur un rivage. Les deux hommes explorent l’endroit. Ils peuvent admirer des formes végétales et animales aujourd’hui disparues.

Chapitre 31: Axel et son oncle observent le phénomène de marée dans cet endroit si inhabituel. Hans construit un radeau avec des arbres fossiles.

Chapitre 32: Hans, Axel et Otto embarquent sur le radeau construit par Hans. Comme personne n’est arrivé jusque là, chaque endroit peut être nommé à la guise des aventuriers. La mer se nomme donc la mer Lidenbrock, le port Port-Grauben. La faune marine que découvrent les aventuriers est extraordinaire. Ils sont visités par de nombreux poissons.

Chapitre 33: la mer est toujours aussi uniforme. Axel remarque des traces de dents sur le radeau. Il se rend compte que la mer est infestée d’espèces semblables aux dinosaures marins. Un terrible combat avec ces animaux s’ensuit.

Chapitre 34: le vent a permis au radeau de fuir le combat. Une île apparaît au loin. Un geyser s’en échappe. Les aventuriers accostent sur l’île mais une tempête les repousse en mer.

Chapitre 35: une pluie torrentielle s’abat sur les pauvres hommes. Le récit se transforme alors en une retranscription du journal d’Axel, jour après jour. Les éclairs qui frappent Axel et ses amis sont d’une violence inouïe.

Chapitre 36: les aventuriers sont arrivés à l’extrémité de la mer. Le radeau est complètement détruit. Il reste des provisions à Axel et son oncle. Mais lorsqu’ils regardent leur boussole, ils se rendent compte que la tempête les a jeté d’où ils venaient. Les deux hommes sont désespérés lorsqu’ils font une découverte étonnante: un crâne humain.

Chapitre 38: avant leur départ, une équipe de paléontologues avait effectivement trouvé de très vieux restes humains. Le crâne que les deux hommes trouvent semble être de la même époque. Les aventuriers trouvent d’autres restes humains.

Chapitre 39: sur leur chemin, les aventuriers rencontrent des géants, mi hommes mi dinosaures.  Ils trouvent aussi une arme ayant appartenu à Arne Saknussemm.

Chapitre 40: avec de la poudre, Axel et son oncle tentent de percer une galerie dans une roche.

Chapitre 41: le choc de l’explosion a provoqué un petit tremblement de terre et donc, un raz de marée. Le petit groupe se réfugie sur une grosse roche car la grotte est désormais entourée d’eau.

Chapitre 42: les provisions ont été détruites et les trois hommes dérivent sur leur rocher. Le professeur Lidenbrock se rend compte que le rocher les fait remonter à la surface de la Terre.

Chapitre 43: le volcan est en train de se réveiller et les hommes dérivent toujours sur leur radeau de pierre. La situation semble désespérée. Axel s’évanouit.

Chapitre 44: Axel se réveille sur le Terre ferme. Il tente de deviner où il se trouve. Les trois hommes pensent être en Allemagne avant de réaliser qu’ils sont en Italie, au pied du Stromboli, un volcan.

Chapitre 45: Les trois amis peuvent rentrer chez eux. Axel épouse Grauben. Le professeur devient célèbre pour sa découverte et Hans rentre en Islande.

V Conclusion:

Véritable roman d’aventures riche en péripéties, Voyage au centre de la Terre est l’un des premiers succès de Jules Verne. Le professeur Lidenbrock et son neveu Axel forment l’un des duos les plus remarqués de la littérature du XIX ème siècle.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches