Image étude linéaire Baccalauréat
Lettre LXXXI Liaisons dangereuses étude linéaire

Lettre LXXXI Liaisons dangereuses étude linéaire

Ne pas oublier de rajouter le numéro des lignes pour les citations du texte.

Etude linéaire des Liaisons dangereuses, lettre LXXXI de « Entrée dans le monde…» à « … J’en méditai les moyens » Choderlos de Laclos, 1782. 

Plan:

1er mouvement: Des débuts en société

2 ème mouvement: Un changement physique

3 ème mouvement: La lecture comme arme de guerre

Le XVIII ème est celui des Lumières en Europe. Lors de ce mouvement qui tentera de faire triompher la raison sur l’obscurantisme, les auteurs tenteront de faire passer leurs idées à travers des formes nouvelles. Parmi elles, le roman épistolaire prendra place dans le siècle. L’un des meilleurs exemples de roman épistolaire, c’est à dire un roman uniquement composé de lettres, est celui des Liaisons Dangereuses, de Choderlos de Laclos. Dans ce roman, la Marquise de merteuil et le Vicomte de Valmont s’allient pour pervertir Cécile Volanges, une jeune héritière. Dans la lettre LXXI, la Marquise explique les fondements de l’éducation qu’elle s’est elle même forgée.  Comment cette dernière y est-elle parvenue? Afin de répondre à ce projet de lecture, nous découperons le texte en trois mouvements. Le premier mouvement montrera les débuts en société, alors que le deuxième montrera le changement physique, alors que le troisième montrera la lecture comme arme de guerre pour la Marquise.

1er mouvement: Des débuts en société

  • La lettre de la marquise de Merteuil débute par un participe passé qui nous plonge tout de go dans l’action: « Entrée ». L’autrice désigne la cour comme « le monde ». Les virgules qui ralentissent le rythme de la phrase laisse les termes « fille encore » se détacher du reste de la proposition, leur donnant plus de relief.
  • Le plus que parfait « étais vouée » et le passé composé « ai su » introduisent les verbes à l’infinitif qui résumeront à eux seuls l’action de la Marquise de Merteuil: « en profiter pour observer et réfléchir ».
  • La conjonction de subordination « Tandis que » introduit la subordonnée de temps « Tandis qu’on me croyait étourdie ou distraite ». Le participe présent « écoutant » montre bien que la Marquise explique les premiers tours d’un stratagème qu’elle ne cessera de développer. Le parallélisme des deux subordonnées relatives « qu’on s’empressait de me tenir » et « qu’on cherchait à me cacher » insiste sur l’idée que très tôt, la Marquise de Merteuil fut au centre de toutes les attentions.
  • La jeune femme qualifie d’ « utile » ce qu’elle désigne par périphrase sa « curiosité ». Les deux verbes « m’instruire » et « dissimuler » montrent le dessein particulier que la Marquise de Merteuil avait pour elle même.
  • La ponctuation « : » nous précise de quelles dissimulations l’autrice veut-elle parler. Elle utilise alors l’imparfait de descriptions pour parler des « objets qui l’entouraient ». On peut comprendre le terme « objet » tel une périphrase qui désignerait déjà les hommes de son entourage.
  • C’est la métaphore du regard que la Marquise file ensuite, notamment grâce au lexique de la vision: « cacher », « yeux », « regard ».
  • Ici, la Marquise interpelle le Vicomte de Valmont et nous rappelle leur jeu de séduction au moyen de la subordonnée relative: « que vous avez loué si souvent ». L’adverbe « si » nous indique la fréquence des rapports de la Marquise et de Valmont.

2 ème mouvement: Un changement physique

  • Par une périphrase, la Marquise désigne sa première conquête au moyen de « ce premier succès ». Le passé simple « tâchai » montre la détermination de la Marquise qui décida de changer son apparence, sa « figure » pour plaire.
  • La Marquise décide alors de s’étudier, comme elle on le ferait devant un tableau. Dans cette proposition, le lecteur comprend que la première « oeuvre » de la Marquise fut elle même.
  • Elle décrit ainsi ses nouvelles façons de se montrer au moyen du complément du nom « de la sécurité » qui qualifie le nom « air ». La Marquise relate qu’elle ne fut pas exemple de « douleurs ». Le rapprochement des deux termes « douleurs » et « plaisir » rappelle le sadisme dont la Marquise fait preuve tout le long du roman épistolaire.
  • La Marquise continue de nous décrire les efforts qu’elle a fait pour « réprimer les symptômes d’une joie inattendue ».
  • Le retour à la ligne permet à la narratrice de nous dresser son portrait moral au moyen des attributs « bien jeune encore ». La narratrice explique au moyen du subjonctif imparfait « qu’on pût » qu’elle se croyait assez forte pour résister à la pression d’autres influences.

3 ème mouvement: La lecture comme arme de guerre

  • La Marquise complète son portrait moral lors du récit de ses occupations de jeune fille: le passé simple « fortifiai » implique qu’elle se bâtie elle même telle un château fort.
  • La Marquise nous donne enfin la liste de ses lectures: des « romans » et des « philosophes ». Elle allie fiction et récits théoriques pour appliquer la philosophie à la vie qu’elle observe et qu’elle lit.
  • La narratrice dresse le triptyque des valeurs moralisatrices qu’elle a cherché dans ses lectures: « ce qu’on pouvait faire », « ce qu’on devait penser », « ce qu’il fallait paraître ». Cette énumération de subordonnées complétives désigne l’objectif de la suite de l’éducation de la Marquise pour elle même.
  • Le lexique de la guerre se poursuit dans la dernière proposition: « exécution », « vaincre », « moyens ».

Dans cet extrait des Liaisons Dangereuses, la Marquise de Merteuil nous dresse le portrait d’une jeune fille naïve qui décidera de se battre pour affirmer ses idées et séduire les hommes autour d’elle. Le lecteur comprend que ce programme sera appliqué à la jeune fille que le Vicomte de Valmont et la Marquise pervertiront, Cécile. Le libertinage, sujet développé dans les Liaisons Dangereuses, sera aussi développé dans Manon Lescaut, roman de l’Abbé Prévost.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches