Image Fiche de lecture
L’école des femmes fiche de lecture

L’école des femmes fiche

Fiche de lecture

L’Ecole des femmes

Auteur: Molière

Date de parution: 1662

Genre: Théâtre

Plan de la fiche:

I Présentation de l’auteur

II Découpage

IV Résumé détaillé

V L’écriture

I Présentation de l’auteur:

Molière, de son véritable nom Jean-Baptiste Poquelin, est un auteur français né en 1622 et mort en 1673. Il grandit dans un milieu privilégié, près des plus grands: son père est proche du roi Louis XIV. Son grand-père fut valet de chambre du roi Louis XIII. Sa mère est très malade, et le petit Jean-Baptiste voit de nombreux spécialistes se succéder à son chevet pour tenter de l’aider. Mais personne n’y arrive, et le garçon perd sa mère à l’âge de dix ans. C’est en partie pour cela que l’auteur nourrira une haine farouche contre les médecins. Son grand père l’emmène régulièrement au théâtre: les deux hommes se passionnent pour la comédie. C’est décidé, Jean-Baptiste deviendra comédien. Ce dernier rencontre les Béjart, une famille de comédiens, avec qui il jouera pendant douze ans. Ils créent ensemble la troupe de l’Illustre Théâtre. Mais la compagnie ne décolle pas car personne n’écoute Molière qui pense que la comédie est la clé du succès. C’est avec Les Précieuses ridicules que Molière obtient le succès. Ayant enfin écouté Molière, la troupe devient la troupe favorite de Louis XIV, qui sera le parrain de son fils. Mais l’amour royal ne dure pas, et dans la fin de sa vie, Molière est rejeté par le roi. En disgrâce, affaibli par la mort de son fils et de son amie Madeleine Béjart, Molière est lui-même très malade lorsqu’il présente Le Malade Imaginaire. C’est sur scène, le 17 février 1673, lors de la quatrième représentation du Malade Imaginaire, alors qu’il joue Argan, qu’il meurt d’une pneumonie.

II Découpage:

5 actes.

IV Résumé de l’ouvrage:

Acte I:

L’acte I s’ouvre sur une discussion entre Arnolphe et Chrysalide. Les deux amis parlent des femmes. Si Arnolphe les trouve perfides et intéressées, il ne souhaite se marier qu’avec une femme qui ne lui résistera pas. Arnolphe souhaite que sa femme lui obéisse. Arnolphe rappelle sa richesse à son ami, et prétend que cette dernière lui donne le droit d’acquérir la femme qu’il souhaite. Il se fera désormais appeler M. La Souche pour paraître plus noble auprès de la gente féminine. Arnolphe rend visite à Agnès. Le lecteur comprend que Arnolphe tient la jeune fille emprisonnée. Arnolphe rencontre Horace, le fils d’un de ses amis, Oronte. Horace lui fait part de son amour pour Agnès, mais que son amour est contrarié par la présence d’un certain M. La Souche.

Acte II:

Arnolphe dispute Alain et Georgette pour avoir laissé Horace s’approcher d’Agnès. Il va voir Agnès pour lui demander si elle a vu Horace. Elle explique que le jeune homme s’est présenté à son balcon et l’a séduite, et lui a volé le ruban qu’Arnolphe lui avait donné. Furieux, il lui promet de l’épouser mais comme la jeune fille est naïve et ne comprend pas bien ce qu’il lui arrive, elle se méprend et pense qu’elle va épouser Horace.

Acte III:

Arnolphe explique à Agnès ce qu’il attend d’elle lorsqu’elle sera sa femme. Les deux jeunes gens lisent ensemble des poésies qui établissent les doits et obligations d’une femme mariée. Horace, qui croit toujours qu’Arnolphe ne connait pas Agnès, se plaint de ses déconvenues amoureuses.M. La Souche est en effet revenu a enlevé Agnès. Arnolphe fait mine de le plaindre. Horace lui montre une lettre qu’Agnès lui a écrit. Arnolphe est furieux qu’Agnès ait pu écrire une telle lettre.

Acte IV:

Arnolphe est furieux contre Agnès, mais il comprend qu’il est véritablement amoureux d’elle. La lettre qu’elle a écrit à Horace lui a fait beaucoup de peine. Il demande à Georgette et Alain de surveiller sa maison pour empêcher qu’Horace n’y entre.

Acte V:

Arnolphe révèle sa véritable identité à Agnès. Agnès lui explique que c’est de sa faute si elle veut épouser Horace. C’est lui qui lui a enseigné comment bien se comporter avec un homme. Le père de Horace arrive sur scène et explique qu’il souhaite qu’il épouse la fille du seigneur Enrique. Agnès et Horace peuvent donc se marier au grand désespoir d’Arnolphe qui reste seul.

V L’écriture:

La pièce est en alexandrins (douze pieds par vers).

 

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches