Image Fiche de lecture
La rage de l’expression fiche de lecture

Fiche de lecture

La Rage de l’expression

Auteur: Francis Ponge

Année de parution: 1952

Genre: Poésie

Plan de la fiche:

I Présentation de l’auteur

II Contexte de l’oeuvre

III Découpage

IV Résumé détaillé

I Présentation de l’auteur:

Francis Ponge est né le 27 mars 1899 à Montpellier et passe son enfance à Avignon. Le jeune homme écrit ses poèmes dès 1915, avant d’entrer en hypokhagne à Louis le Grand de 1916 à 1917. Malgré une admissibilité à l’Ecole Normale Supérieure, le jeune homme ne se présente pas à l’oral. En effet, Ponge souffre de troubles du langage qui lui rendent impossible n’importe quel exposé oral. De graves problèmes de santé permettent à Francis Ponge d’être épargné pour une mobilisation à la Première Guerre mondiale. A la fin de la guerre, il rejoint le groupe littéraire des surréalistes après un passage aux éditions Gallimard. Son oeuvre est enfin reconnue dès 1942, en pleine guerre mondiale, lors de la parution du Parti pris des choses. Dès l’automne de la même année, Ponge entre en Résistance. A la fin de la guerre, l’auteur coupe tout contact avec les milieux politiques. La Rage de l’expression parait en 1952. A la fin de sa vie, Ponge enseignera via l’Alliance française. Il démissionne de l’institution et se rend aux Etats-Unis pour enseigner à l’Université de Colombia.  avant de décéder en 1988 à Bar-sur-Loup, en Provence.

II Contexte de l’oeuvre:

Francis Ponge verra sa vie marquée par le XX ème siècle. Mobilisé en 1939, il participe brièvement aux combats avant de rejoindre sa famille en province. Francis Ponge rompra tout lien avec Aragon (membre du parti communiste) et cessera sa participation aux journaux de ce bord politique dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ayant vécu de près les deux conflits mondiaux, Ponge apparait comme un auteur de premier plan pour comprendre le XX ème siècle et ses tensions successives.

III Découpage:

1

Berges de la Loire

1 poème, Berges de la Loire

2

La guêpe

1 poème, La guêpe

3

Notes prises pour un oiseau

Notes prises pour un oiseau + Nouvelles Notes prises pour un oiseau

4

L’oeillet

1 poème, L’oeillet en 15 paragraphes

5

Le Mimosa

1 poème, Le Mimosa

6

Le Carnet du bois de pins

4 poèmes, Leur Assemblée, Le Plaisir des bois de pins, Formation d’un abcès  poétique, Tout cela n’est pas sérieux

7

Appendice au Carnet du Bois de Pins

Appendice au Carnet du Bois de Pins et trois lettres

8

La Mounine

1 poème, La Mounine

IV Résumé détaillé:

  • Berges de la Loire:

Manifeste de Francis Ponge sur son objectif poétique. En prose, l’auteur justifie sa démarche. Avant la création finie, Ponge préfèrera la description des caractéristiques des choses. Dans ce texte, le poète explique tout ce qu’il souhaite faire passer au lecteur dans son écriture. Ponge refuse le « ronron poétique », impose la remise en question perpétuelle des choses autour de lui. Une poésie douce, lyrique, molle, n’ira pas à l’auteur, qui souhaite se confronter brutalement aux objets de son quotidien.

  • La guêpe:

Texte dédié à Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir. Le premier est considéré comme le père de l’existentialisme (mouvement de pensée qui postule que l’existence précède l’essence), la seconde comme la mère du féminisme (mouvement de pensée revendiquant plus de droits aux femmes). Ces deux philosophes ont particulièrement marqué la philosophie du XX ème siècle. Dans ce long poème, Francis Ponge décrit une guêpe, petit insecte au dard douloureux, et fait ensuite parler les fruits dont elle va se nourrir. La prose est décousue tel le vol de l’insecte. La date de début et la date de fin de l’écriture de ce poème (août 1939-1943), nous font comprendre que quatre ans se sont écoulés entre le début de la rédaction et la fin.

  • Notes prises pour un oiseau:

Dans ce poème, Francis Ponge décrit à la manière d’un dictionnaire le mot « oiseau ». L’auteur nous parle du volatile tel le ferait un spécialiste, c’est à dire de manière très précise. Peu à peu, le poème dévie vers le lien entre l’oiseau et l’homme. Ponge retourne ensuite vers le Littré, un dictionnaire connu. L’auteur mentionne les bolchéviques, qui sont les habitants de la Russie de l’époque.

  • Notes prises pour un oiseau (2ème poème):

Cette fois-ci, Francis Ponge adapte le texte précédent en vers. A nouveau, le poète nous décrit la faune et la flore de manière objective mais aussi de façon subjective, avec fantaisie et de nombreuses images.

  • Nouvelles notes pour mon oiseau:

Ici l’auteur prend le rôle de l’oiseau et s’exprime à la première personne. A la fin du poème, l’auteur explique ce qu’il manque encore à sin poème pour qu’il soit complet.

  • L’oeillet:

Dans une petite introduction, l’auteur se demande comment relever les défis des « choses au langage ». Dans les paragraphes suivants, l’auteur se questionne sur son rôle en tant que poète. Suite de 15 petits textes qui, à la manière des haïkus, tentent de décrire l’oeillet sous toutes ses formes, dans tous les styles et de toutes les façons possibles.

– Le Mimosa:

Texte débuté en 1941. Dans ce texte, Ponge explique qu’il n’aime pas le mimosa. L’auteur explique ensuite ce pourquoi il choisit tout de même d’en parler. L’auteur évoque les joyeuses petites embolies terminales » de la fleur. Ponge interrompt sa rédaction pour parler du Dimanche des Rameaux, une cérémonie religieuse chrétienne. Textes sous forme de listes, de définitions du dictionnaire. Chaque pièce correspond à une version du poème. Dernier fragment tout en majuscules. Image qui peut se lire comme le bouquet final du poème.

  • Le Carnet du bois des pins:
  • Leur Assemblée:

Schéma avec des flèches et quatre groupes de mots.

  • Le Plaisir des bois de pins:

Dans un style très riche, très travaillé, sur le bois du pin. Dans un poème précédent, Formation d’un abcès poétique, Ponge relate ses tentatives et ses échecs pour écrire un tel poème. Partie plus personnelle, dans laquelle l’auteur parle de lui même. Ecriture proche de l’Oulipo (mouvement poétique crée par Georges Pérec et encore actif de nos jours) Poème se terminant en une suite de chiffres.

– Formation d’un abcès  poétique:

L’auteur évoque les saisons et le pin. Il fait aussi la liste des mots qu’il souhaite prochainement chercher dans le Littré.

  • Tout cela n’est pas sérieux:

Ponge semble relativiser face à ses échecs poétiques: l’auteur n’arrive visiblement pas à trouver les mots pour dire ce qu’il souhaite. Ponge décrit le temps qu’il passe à réaliser ses poèmes qu’il considère comme des échecs.

  • Appendice du Bois du pin:

Ponge considère ce poème comme la « tentative » (bien loin d’être réussie), d’assassinat d’un poème par son objet.  Trois parties se suivant presque successivement. Le Carnet relate les circonstances de la rédaction du poème Le Bois du Pin.

Trois extraits de correspondances.

– La Mounine – ou note après coup sur un ciel de Provence:

Poème sur le retour en Provence de Ponge. Texte étonnant dans lequel Francis Ponge décrit le lever de soleil en Provence et nous parle de Dieu. Ponge tente de « conquérir » ce ciel de Provence. L’auteur compare le ciel à un tableau.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches