Fiche mouvements littéraires
Fiche Mouvements Littéraires

Dates et nom du mouvement

Le réalisme

Début XIX ème

Le naturalisme

Fin XIX ème

Le symbolisme

Fin XIX ème

Le surréalisme

Début XX ème

L’absurde

Milieu XX ème

Le Nouveau Roman

Milieu XX ème

Définition

Mouvement littéraire qui se veut contre le lyrisme et qui souhaite peindre la réalité, notamment la vie quotidienne.

Mouvement littéraire qui se base sur les découvertes de la science et les débuts de la psychiatrie. Importance des lois de l’hérédité et du milieu social pèsent sur les individus. Continuation du mouvement réaliste pour représenter la société du temps.

Mouvement littéraire poétique qui montre un monde invisible dont le monde réel n’est que le reflet. S’oppose au réalisme et à l’idéologie du progrès.

Mouvement artistique né au lendemain de la I ère guerre mondiale, qui prône l’ouverture du langage de l’inconscient.

Mouvement littéraire et philosophique qui représente une image tragique de l’homme au lendemain des deux conflits mondiaux. Angoisse existentielle née de l’impossibilité de communiquer avec les autres.

Mouvement littéraire qui refuse le développement d’une intrigue sous sa forme traditionnelle. Travail de déconstruction qui  cherche à restituer la réalité complexe d’un monde fragmenté.

Formes privilégiées

Roman, nouvelle

Roman, nouvelle

Poésie

Poésie, le récit onirique, les collages, l’écriture automatique

Roman, nouvelle, théâtre

Roman

Thèmes essentiels

  • La vie quotidienne
  • L’apprentissage de la vie et les différentes formes d’initiation (surtout sentimentale, professionnelle)
  • Paris et la ville
  • L’argent et le pouvoir politique.
  • Les malheurs du peuple, victime de l’urbanisation et du capitalisme naissant
  • Psychologie des personnages
  • Les instincts et les pulsions que l’individu ne peut contrôler (cf La Bête Humaine, Zola)
  • L’exploration de l’univers nouveau crée par la révolution industrielle.
  • Création d’un paysage poreux qui incarne un état d’âme
  • La solitude et le silence, la mythologie, les légendes médiévales
  • L’inconscient, le hasard, les associations d’images et de mots libres
  • L’amour fou
  • Le rêve et sa puissance qui ouvre l’être humain à une nouvelle énergie.
  • La femme
  • Renversement politique de la morale bourgeoise
  • La solitude de l’homme qui se sent étranger au monde
  • Rupture avec les codes traditionnels
  • Ecoulement infini du temps dans un univers sans passé ni avenir
  • Le vide
  • La vanité des actions humaines
  • L’impossible dialogue
  • Abandon
  • Objets du quotidien ++(Les Gommes, Robe-Grillet)
  • Souvenirs et images du passé, qui traversent la conscience d’une manière discontinue
  • Villes dans lesquelles on se perd et où on est anonyme

Procédés à rechercher

  • 3 ème personne
  • Des descriptions des milieux décrits (au moyen des expansions du nom notamment)
  • Faits divers
  • La multiplication des détails vrais
  • L’utilisation des niveaux de langue adaptés aux situations et aux personnages
– idem que pour le mouvement réaliste

MAIS en plus:

Tonalité épique,

+ un registre de la plainte, de l’élégie pour montrer à quel point la vie est dure pour les personnages représentés.

  • Figures de l’allégorie (cf Au bonheur des Dames)
  • Opposition nature/ ville
  • Prose
  • Harmonie des sons entre eux (recherche de la musicalité)
  • Vers classique mais aussi impair, blanc et libre
  • De nombreux symboles, à travers les images poétiques
  • Langage énigmatique
  • L’écriture automatique
  • Les vers libres (forme ou sons)
  • Les métaphores
  • Les images
  • Plus d’actes ni de scènes
  • Les jeux sur le langage: jeux de mots, clichés, répétitions, humour noir, dérision
  • Très grandes didascalies
  • Mélange des registres tragiques et comiques
  • Effets de rupture dans les dialogues
  • Absence ou grande présence de ponctuation
  • Les expressions du temps
  • Pas d’intrigue
  • Forme « d’errance » littéraire
  • Livres parus souvent aux Editions de Minuit
  • La description « clinique » (c’est à dire sans la moindre remarque subjective)
  • Déconstruction de la chronologie
  • Trous de mémoire
  • Répétitions
  • Monologues intérieurs

Auteurs:

  • Le cycle de la Comédie Humaine, Honoré de Balzac (1842-1848)
  • Stendhal, Le Rouge et le Noir (1830)
  • Flaubert, Madame Bovary (1857)
  • Maupassant, Une vie (1883)
  • Edmond et Jules de Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
  • Emile Zola, Les Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire (1871-1893)
  • Verlaine, Sagesse (1880)
  • Laforgue, Les Complaintes (1885)
  • Maeterlinck, Pélléas et Melisande (1892)
  • Mallarmé, Rimbaud
  • Breton et Soupault, Les Champs magnétiques, 1919
  • Paul Eluard, Capitale de la douleur (1926), L’Amour la poésie (1929)
  • Aragon, Le Paysan de Paris (1926)
  • André Breton, Nadja (1928)
  • Robert Desnos, Corps et Biens (1930)
  • Aragon, Les yeux d’Elsa (1942)
  • Jean-Paul Sartre, La Nausée (1938), Huis Clos (1944)
  • Albert Camus, L’Etranger (1942)
  • Eugène Ionesco, La Cantatrice Chauve (1950), Rhinocéros (1960), Le Roi se meurt (1962)
  • Beckett, En attendant Godot (1953), Fin de partie (1957)
  • Alain Robbe-Grillet, Les Gommes (1953)
  • Michel Butor, La Modification (1957)
  • Nathalie Sarraute, Le Planétarium (1959)
  • Marguerite Duras, Le Ravissement de Lol V. Stein (1964)
  • Claude Simon, Histoire (1967)

 

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches