Image Fiche de lecture
Fiche de lecture La Place, Annie Ernaux, 1983

Fiche de lecture La Place, Annie Ernaux, 1983

Fiche de lecture

La Place,

Titre: La Place

Auteur: Annie Ernaux

Date de parution: 1983

Genre: Roman

Plan de la fiche:

I Présentation de l’auteur

II Contexte de l’oeuvre

V Résumé détaillé

VI Citations

VII Mots clés/ Lexique

VIII Conclusion

I Présentation de l’auteur:

Annie Ernaux est une écrivaine française née en 1940 en France. Elle est issue d’une famille populaire, ses parents sont ouvriers en Normandie. Plus tard, ils prennent la décision de tenir un bar dans un village du nord de la France. Elle passe son enfance et ses années de collège en haute Normandie puis fait des études de lettres à la faculté de Bordeaux. Annie Ernaux est professeure de français. Elle est encore vivante et a reçu le prix Nobel de littérature en 2022.

II Contexte de l’oeuvre:

La Place est un récit autobiographique rédigé entre 1982 et 1983. A cette époque en France, le président de la République est François Mitterrand.

III Résumé détaillé:

Le récit d’Annie Ernaux débute par sa réussite au CAPES (acronyme de Certificat d’aptitude professionnelle à l’enseignement secondaire). Le père de la narratrice meurt à un an de la retraite. Les souvenirs de la jeune femme sont troublés: elle ne sait plus si elle es reçue deux mois avant ou après sa réussite à l’examen. Le récit est à la première personne. L’action se passe à Y…, une ville de Normandie. Sa mère et elle commencent à préparer l’inhumation. L’autrice raconte l’éloge funéraire qui a suivi l’enterrement. Quand quelques temps après, elle réalise être « vraiment une bourgeoise », Annie Ernaux se dit qu’il faut qu’elle parle de l’histoire de son père. Elle commence un roman, mais très vite le format ne convient pas. Elle opte donc pour l’autobiographie, en « écriture plate ».

Annie Ernaux débute ainsi l’histoire de sa famille. Cette histoire commence en Normandie, à vingt cinq kilomètres de la mer. Son grand-père fut ouvrier agricole et l’est resté toute sa vie. L’auteur ne l’a pas connu. Une des seule choses que l’auteur sait de cet homme et qu’il était illettré: il ne savait ni lire ni écrire. L’histoire de ses grands-parents est celle de gens simples, s’amusant aux bals dansants et vivants de leur potager. Le père de l’auteur manque souvent la classe, car il est occupé dans les champs à travailler pour les fermes du coin. Il est retiré de l’école à douze ans pour travailler dans une ferme. L’autrice recopie quelques extraits de Le tour de la France par deux enfants, le livre préféré de son père. L’oncle de la narratrice est envoyé faire la guerre 14-18. C’est ensuite au tour de son père d’y aller: il réussit à revenir.

A son retour, la ville est changée, industrialisée. C’est à l’usine (de cordes) que les parents de l’autrice font connaissance. Ils s’installent ensemble assez rapidement et l’auteur nous parle de leur jeunesse, de leur mariage. Sa mère lui propose de prendre un commerce pour ne plus aller à l’usine. Le père de la narratrice n’abandonne pour autant pas sa place à l’usine. Mais le commerce est mal fréquenté, les clients ont du mal à payer. En tout et pour tout, le commerce ne rapporte pas plus qu’une paie d’ouvriers. Nous sommes désormais en 1936, l’année des congés payés. Le café épicerie des parents de l narratrice ne ferme jamais ses portes. Le père de la narratrice n’est pas appelé pour la Seconde guerre mondiale. Comme le commerce n’est pas rentable, ses parents déménagent et ouvrent un autre bar-épicerie quelques kilomètres plus loin.

La situation s’améliore. Annie Ernaux va à l’école et ne manque de rien. La narratrice raconte que pour ses parents, l’opinion des autres est très importante. Ses parents ne font aucun choix personnel, ils suivent la marche, font comme ce qu’on leur conseille. Ils sont humbles, ne veulent surtout pas paraître prétentieux. Quand on leur pose des questions sur eux, ils préfèrent se taire, ne disent rien parce qu’ils ne savent pas quoi dire et car ils ne veulent pas paraître « inférieurs » (mot du texte). Leur humour est grivois, scatologique. Ils ne connaissent pas l’ironie. Arnie Ernaux a honte des lectures de son père qui lit des livres obscènes.

L’adolescence est compliquée pour l’autrice, qui se dispute régulièrement avec son père. Il lui reproche d’acheter des livres, des disques, de déjà se tenir à l’écart d’eux. Le temps passe, continuel, sans encombre. Après le lycée, Annie Ernaux entre comme élève-institutrice à Rouen et quitte ses parents. Elle commence une correspondance avec sa mère: elle n’arrive qu’à lui raconter des platitudes. Annie Ernaux a honte de ses parents quand elle les présente à ses copines de fac. La narratrice se marie et s’éloigne d’eux. Le mari d’Annie Ernaux ne se rend pas souvent chez ses parents. Les deux époux ne parlent pas de ceci, cet homme issu de la bourgeoisie ne peut simplement pas passer du temps avec des gens aussi simples. Personne, même pas la narratrice, ne remet en question ce qui est présenté comme un fait. La narratrice renoue avec ses parents quand elle devient maman d’un petit garçon mais son père est de plus en plus malade.

Le récit se clôt sur une anecdote: un jour, dans un supermarché, l’autrice reconnaît une jeune caissière comme ayant été son ancien élève. Les deux femmes échangent quelques paroles et se quittent rapidement.

IV Citation:

« J’écris peut-être parce qu’on avait plus rien à se dire ».

Dans ces lignes, l’autrice montre à quel point le dialogue avec ses parents est teinté de silence.

V Mots clés/ Lexique:

Récit autobiographique: un récit autobiographique est un récit écrit à la première personne dans lequel l’auteur nous relate sa vie.

VI Conclusion:

Dans La Place, Annie Ernaux nous livre un récit intime sur sa vie d’enfant et d’adolescente. Le dialogue avec ses parents est compliqué, et nous comprenons que c’est bientôt leurs différences sociales qui atténueront encore plus la communication dans la famille.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches