Image Fiche de lecture
Fiche de lecture complète poème après poème, Alcools, Guillaume Apollinaire, 1913, 7 pages

Fiche de lecture complète poème après poème, Alcools, Guillaume Apollinaire, 1913, 7 pages

 

Fiche de lecture

Alcools

Titre: Alcools

Auteur: Guillaume Apollinaire

Date de parution: 1913

Genre: Poésie

Plan de la fiche:

I Présentation de l’auteur

II Contexte de l’oeuvre

III Découpage

IV Résumé détaillé

V  Thèmes importants

VI Mots-clés

VII Conclusion

I Présentation de l’auteur:

Guillaume Apollinaire est né à Rome en 1880. Son père est italien, sa mère polonaise. Le petit Guillaume parle les deux langues de ses parents, même si son frère et lui ne seront pas reconnus par leur père. Il séjourne avec sa mère à Monaco, où sa mère fréquente les casinos. Il étudie dans différents collèges et lycées du Sud de la France. C’est un élève brillant qui ne se présentera tout de même pas à l’examen du Baccalauréat. Il lit énormément et fréquente assidument les bibliothèques. Il voyage en Belgique et séjourne à Paris. Il s’engage volontairement dans la Première Guerre mondiale. Il vit des aventures amoureuses (Lou, Marie, Annie, Madeleine, Jacqueline). Il épouse cette dernière en 1918. Le 9 novembre, l’auteur meurt de la grippe espagnole, après quelques jours de maladie. Il sera inhumé le lendemain, veille de l’Armistice de la Première Guerre mondiale.

II Contexte de l’oeuvre:

Alcools est un recueil qu’Apollinaire mettra quinze ans à rédiger. Il y aura de nombreux changements de titres, de forme, des poèmes rajoutés et enlevés pour obtenir un produit fini qui sort en 1913, à l’aube de le Première Guerre mondiale dans laquelle Guillaume Apollinaire s’engagera volontairement.

III Découpage:

50 poèmes de longueur inégale, réécrits et remaniés à différentes époques. Ne pas se fier aux repères chronologiques des dates des poèmes.

IV Résumé détaillé:

Zone: premier poème du recueil qui débute par « A la fin ». Le poète se ballade à Paris et observe la modernité autour de lui. Il parle du pape, de la religion, de l’aviation. Il regarde les affiches, la publicité, s’arrête sur une ruelle qui attire son attention. Le poète se ballade ensuite au bord de la mer Méditerranée. Mais le narrateur se retrouve plus tard confronté à la police « le juge d’instruction ».

Le pont Mirabeau: le poème a la forme des ponts qu’il décrit. Lyrisme du « je » qui se souvient. Des vers sont repris comme le refrain d’une chanson.

La chanson du mal-aimé: le poète prend ici la place d’une femme séduite un soir dans une rue de Londres.

Aubade chantée à Laetare l’an passé: célébration du printemps.

Beaucoup de ces dieux…: ici le poète exprime sa tristesse sur la mort des dieux qu’il vénère.

Réponse des Cosaques Zaporogues au Sultan de Constantinople: poème décriant le Sultan de Constantinople.

Voie lactée: complainte du poète qui compare l’amour déçu pour une femme à l’univers et aux étoiles.

Les sept épées: le poète décrit sept épées mythiques.

Voie lactée (2): suite du poème Voie lactée (1), avec reprise d’un quatrain extrait de Beaucoup de ces dieux « Moi qui sais des lais pour les reines …».

Les colchiques: description d’un pré rempli de fleurs vénéneuses. Une femme aux cernes épaisses passe. Couleur violette dominante.

Palais: description d’un palais de contes de fées.

Chantre: poème à 1 vers.

Crépuscule: « A mademoiselle marie Laurencin », fiancée que Guillaume Apollinaire abandonnera.

Annie: description d’une femme texane chez elle dans son jardin.

La maison des morts: Une femme vient hanter ceux qu’elle a aimé. Long poème.

Clotilde: hymne à une femme aimée.

Cortège: Guillaume s’interpelle lui-même. Plainte lyrique sur le temps qui passe.

Marizibill: portrait d’une prostituée.

Le voyageur: récit de voyage d’un matelot.

Marie: poème célébrant l’enfance de Marie, la femme aimée du poète.

La blanche neige: le poète imagine que les anges sont déguisés.

Poème lu au mariage d’André Salmon: poème lu lors du mariage de l’ami de Guillaume Apollinaire.

L’Adieu: écho à un autre poème « Adieu » dans les Poèmes à Lou.

Salomé: réécriture poétique du mythe de Salomé.

La porte: hymne au portier d’un hôtel.

Merlin et la vieille femme: réécriture du mythe de Merlin l’enchanteur dans la légende du Roi Arthur.

Saltimbanques: portraits de bohémiens se baladant de village en village.

Le larron: scènette de théâtre mettant en scène un larron (un voleur), un choeur (groupe d’acteurs), un vieillard, un acteur, une femme. Tous accusent le voleur.

Le vent nocturne: chant lyrique sur une forêt fantastique.

Lul de Faltenin: récit de vie d’un marin.

La tzigane: portrait d’une femme tzigane.

L’ermite: récit de la vie d’un ermite (quelqu’un qui vit seul et exclu du monde).

Automne: Portait d’un paysan et de son boeuf dans un champ.

L’emigrant de Landor Road: histoire d’un homme qui fuit le Royaume-Uni pour l’Amérique.

Rosemonde: (au peintre André Derain) ode à une femme appelée Rosemonde rencontrée en Hollande.

Le brasier: le poète jette sa vie au feu.

Je flambe dans le brasier: même thème.

Descendants des hauteurs: le poète rêve de sphinx.

Nuit rhénane: promenade près du Rhin qui semble être un lieu magique pour le poète.

Mai: ballade sur le Rhin au mois de mai.

La synagogue: image d’une synagogue près du Rhin.

Les cloches: une femme parle à son amant le tzigane.

La Lorelei: histoire de Lorelei la sorcière.

Schinderhannes: histoire du brigand Schinderhannes.

Rhénane d’automne: portraits d’enfants et de leur jeux.

Les sapins: image des sapins que l’on transporte par bateaux sur le Rhin.

Les femmes: une famille partage un repas le soir dans une maison en Allemagne.

Signe: ode à l’automne.

Un soir: un aigle descend de sa montagne et se pose près d’une ville.

La dame: une petite souris passa dans un jardin.

Les fiançailles: (dédicacé à Pablo Picasso) scène de fiançailles.

Mes amis m’ont enfin avoué leur mépris: apocalypse décrite selon le poète.

Je n’ai même plus pitié de moi: détresse du poète qui pense qu’il va mourir.

J’ai eu le courage de regarder en arrière: souvenirs de poète, chant de la détresse.

Pardonnez-moi mon ignorance: le poète demande au lecteur de lui pardonner son ignorance de la poésie classique.

J’observe le repos du dimanche: détresse du poète.

A la fin les mensonges ne me font plus peur: le poète se ballade alors qu’il a plu.

Au tournant d’une rue je vis des matelot: Le poète rencontre des matelots.

Templiers flamboyants je brûle parmi vous: détresse du poète qui pense brûler.

Clair de lune: clair de lune poétique.

1909: portrait de femme qui danse.

A la santé: le poète se retrouve en prison.

Automne malade: détresse du poète en automne.

Hôtels: description d’un hôtel. Vers très courts.

Cors de chasse: histoire de Thomas de Quincey (poète britannique) et Anne.

Vendémiaire: ballade dans Paris. Souvenirs d’Italie.

V Thèmes importants:

Plusieurs thèmes se dégagent D’Alcools. Une lecture autobiographique peut se faire (« La Chanson du mal-aimé », » Zone », « Le Pont Mirabeau », en lien avec la rupture d’avec Marie Laurencin). D’ailleurs, l’alcool lui-même peut se voir comme un thème. Le recueil devait d’abord s’appeler Eau de vie. Le thème de l’ivresse, de l’exaltation restent présents.

Mais le thème du feu doit aussi être ls comme point d’ancrage: l’alcool brûle et de nombreux poèmes ont un lien direct ou non avec le feu (« Le brasier », « Les fiançailles »par exemple).

Le thème de l’automne revient aussi beaucoup: « Automne », « Automne malade ». On note aussi les échos à la peinture (Picasso, André Derain…).

Enfin, l’amour semble un thème important: Annie (femme aimée) inspire tous les poèmes Rhénans, et aussi son départ aux Etats-Unis.

VI Mots-clés:

Aubade: Forme poétique chantée à une femme (forme héritée de la littérature médiévale).

Lai: Forme poétique (aussi empruntée à la littérature médiévale). Généralement de 12 strophes et à forme fixe.

Rhénane: du Rhin (fleuve).

Zoné: en grec, signifie la boucle, la ceinture.

VII Conclusion:

Guillaume Apollinaire est l’un des poètes préférés des français. Il a donné ses lettres de noblesse à la modernité en poésie. A cause de leur musicalité,  ses poèmes ont de nombreuses fois été repris et chantés par des chanteurs populaires (Léo Ferré par exemple).

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches