Image étude linéaire Baccalauréat
Etude linéaire La Peau de chagrin le banquet

Etude linéaire La Peau de chagrin le banquet

Ne pas oublier de rajouter le numéro des lignes pour les citations du texte.

Etude linéaire de « Nous allons faire… » à « …d’un homme sans argent ». Extrait de La Peau de chagrin, Honoré de Balzac, 1831

Plan:

1er mouvement: l’arrivée au banquet l. 1 à 7

2ème mouvement: les portraits des invités l.7 à 20

3 ème: une critique acerbe des hommes de son temps l. 20 à 37

4 ème mouvement: le souhait de Raphael réalisé l. 37 à la fin

Le XIX ème siècle sera celui de l’occulte et du fantastique. Avec la modernisation des villes et l’amélioration des modes de transport, les faubourgs se remplissent d’êtres venus d’ailleurs. Cette nouvelle population venue de l’étranger ou simplement de la campagne remplie les villes. Le fantastique, ce genre venu de Grande-Bretagne, commence à marquer de son empreinte les ouvrages de l’époque. Parmi les auteurs que ce genre nouveau attirera, Honoré de Balzac, écrivain fleuve, sera l’un des premiers séduits. Journaliste, Balzac cherche à dépeindre les caractères humains dans ces romans. Avec La Comédie Humaine, il rassemble en plus de quatre vingt dix ouvrages un tableau complet de la société de son époque. La Peau de Chagrin (1831) est l’un des premiers tomes de La Comédie Humaine. Cet ouvrage relate les aventures de Raphael, une jeune homme dévoré par l’ambition. Ce dernier va faire un pacte avec le diable pour obtenir ce qu’il désire. Mais ce pacte se retournera contre lui et il perdra presque toutes ses richesses. Dans cet extrait du début du récit, Raphael vient tout juste d’acquérir le talisman. Il vient de prononcer son premier voeu mais ne connait pas encore les conséquences de chaque voeu. Néanmoins, le récit ne manque pas d’être une critique vigoureuse de la société du XIX ème. Comment cette critique prend t-elle forme dans cet extrait? Comment cette critique s’inscrit-elle dans un moment clé où Raphael prend conscience du pouvoir de la peau? Pour répondre à ce projet de lecture, nous découperons le texte en trois mouvements. Dans un premier mouvement, nous analyserons l’arrivée de Raphael et d’Emile au banquet. Dans un second mouvement, nous analyserons les différents portraits que Balzac nous donne à voir, avant de voir que la critique se fera ici de plus en plus acerbe. Enfin, nous verrons que Raphael voit son voeu réalisé dans le dernier mouvement.

1er mouvement: l’arrivée au banquet l. 1 à 7

  • L’extrait débute par un dialogue. Emile, l’ami de Raphael lui indique qu’une fête se prépare. Il désigne pour cela les « caisses de fleurs » qui sont près de l’escalier. Il fit référence à Rabelais, auteur du XVI ème siècle et dont le pseudonyme était Alcofribas Nasier.
  • Raphael donne ses ordres sur la façon de décorer la pièce. Il s’exprime au moyen du COD « les porches bien chauffés ». Force est de constater qu’un porche et un « péristyle » sont dehors, et que chauffer un espace extérieur semble inutile, à l’image du « luxe » dont parle Raphael. Le jeune homme fait preuve d’un gout certain, agrémenté de la phrase « je me sens renaître ». Cette proposition est étonnante car on sait que la vie de Raphael est en train de réduire en fonction des souhaits qu’il fait avec la peau de chagrin.
  • Emile s’exprime au futur périphrastique dans sa réplique suivante « Nous allons boire et rire encore une fois ». Le connecteur de temps « encore une fois » est à mettre en lien avec le connecteur de lieu « là haut » qui ouvre la réplique.
  • Emile s’exprime à l’aide d’une métaphore: il veut faire partie des « vainqueurs », et marcher sur « toutes ces têtes là ». Il joint le geste à la parole en désignant les convives du banquet. Le gérondif « en entrant » nous indique que l’action est en train de se faire.

2ème mouvement: les portraits des invités l.7 à 20

  • La salon est ensuite décrit au moyen d’une subordonnée relative « qui resplendissait de dorures ». Les invités du banquet sont décrits au moyen du superlatif « les jeunes les plus remarquables de Paris ».
  • Deux jeunes en particulier sont décrits au moyen des indéfinis « l’un » et « l’autre ». Les deux artistes sont décrits comme talentueux comme nous l’indique le vocabulaire mélioratif « remarquables » et « peinture impériale ».
  • Néanmoins, l’auteur se fait critique envers les invités au fur et à mesure que Raphael pénètre dans la pièce. Il explique qu’un statuaire (un artiste), bien que plein d’un « vigoureux génie ». Le connecteur de temps « selon l’occurence » montre que l’avis de cet artiste change du tout au tout: «  ne voulant voir de supériorité nulle part, et tantôt en reconnaissant partout ».
  • Le superlatif désigne un autre incité au moyen de: « le plus spirituel de nos caricaturistes » est décrit au moyen de deux compléments du nom « à l’oeil malin » et « à la bouche mordante ». On remarque que le lexique se fait tout à coup fantastique. C’est peut être Balzac qui se dépeint lui même, tel un « caricaturiste ».
  • Le narrateur se replace dans la veine Rabelaisienne avec le terme « quintessence », faisant échos à l’auteur du XVI ème siècle. Chaque portrait est réalisé à l’imparfait à valeur de description. Les conversations sont superficielles, comme on peut le voir au moyen de l’antithèse « dire la vérité et de ne pas mentir ». Les jeunes gens s’adressent de « douces flatteries ». L’antéposition de l’adjectif « douces » met en relief le terme « flatteries ». `

3 ème: une critique acerbe des hommes de son temps l. 20 à 37

  • C’est à la musique que Balzac s’attèle à présent comme il décrit « Un musicien ». La note de musique « si bémol » prend l’usage d’un adverbe. La métaphore de la chute « de la tribune » reprend l’idée d’une politique toujours plus changeante.
  • Ce sont ensuite les religieux qui sont critiqués avec l’allusion à la doctrine saint-simonienne (philosophie du XIX ème). La doctrine est ridiculisée au moyen de l’adverbe « sans doute », et de l’adjectif « naïf ».
  • Les savants sont aussi présents au banquet. Le narrateur se moque d’eux au moyen de la formule « de l’azote dans la conversation ». La métaphore de l’alchimie se poursuit dans la proposition suivante au moyen du lexique « lueurs », « étincelles », « chaleur », « lumière ». Les expériences sont réduites à néant au moyen de la double négation « ne donnent ni chaleur ni lumière ».
  • Ce sont ensuite les hommes qui pensent qui sont critiqués. Leurs idées sont réduites à néant au moyen de l’antithèse « conspirent contre tous les systèmes, sans prendre parti pour aucun ».
  • Les termes « jugeur » et « brava » sont en italique dans le texte. le premier pour rappeler le titre d’une oeuvre d’art (à la manière par exemple du Penseur de Rodin). Ce caractère semble le plus superficiel, car il ne fait que « s’attribuer les mots des gens d’esprit ».
  • Balzac tire un trait sur cette description en comptant les membres qui « avaient de l’avenir », et les autres qui n’en avaient pas.

4 ème mouvement: le souhait de Raphael réalisé l. 37 à la fin

  • La description s’achève au moyen de l’incursion du passé simple « vint » qui bouleverse le rythme du texte.
  • Le banquet peut commencer et Balzac nous décrit la table au moyen de l’adjectif « immense ».
  • Le souhait de Raphael grâce à al peau de chagrin s’est réalisé, comme nous l’indique le lexique de la richesse et de la volupté: « la soie et l’or », « de riches candélabres », « frises dorées » « somptueuses couleurs de l’appartement ». L’adverbe « complètement » nous indique comment le souhait s’est réalisé.
  • La fin du texte nous rappelle la condition de Raphael avant sa possession de la peau, il n’était qu’ »un homme sans argent ».

Dans cet extrait de La Peau de Chagrin d’Honoré de Balzac, l’auteur nous livre une critique acerbe des hommes de son temps. Toutefois, cet extrait est aussi un moment clé pendant lequel Raphael comprend la puissance de son talisman. La critique sera reprise dans l’épilogue du roman, qui nous donnera à voir ce que Foedora, la maitresse de Raphael, est devenue. Balzac dira qu’elle n’a pas changé, et qu’elle représentait la société en elle même.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches