Image étude linéaire Baccalauréat
Des Femmes Laclos Etude linéaire

Des Femmes Laclos Etude linéaire

Ne pas oublier de rajouter le numéro des lignes pour les citations du texte.

Etude linéaire Des Femmes et de leur éducation, de « O femmes…» à « … point d’éducation », Choderlos de Laclos, 1783. 

Plan:

1er mouvement: Un appel aux femmes

2 ème mouvement: La rhétorique de Laclos

Le XVIII ème siècle sera celui de la raison. Le mouvement littéraire, philosophique et politique des Lumières fera en sorte de lutter contre l’absolutisme de l’Ancien régime. Si en 1783 la société reste résolument basée sur des principes féodaux, quelques auteurs s’insurgent déjà et réclament un monde plus juste, plus égalitaire. Parmi les auteurs des Lumières, l’écrivain Choderlos de Laclos donne le ton d’un genre nouveau, le genre épistolaire dans son roman Les Liaisons Dangereuses. Néanmoins, sa verve de polémiste se fit remarquer dès son plus jeune âge. Dans ce texte qui peut être considéré comme un exercice de style, l’homme prend le parti de défendre l’éducation des femmes. Dans ce texte de jeunesse, l’auteur nous livre un plaidoyer pour l’éducation des femmes. Comment l’auteur y parvient-il? Afin de répondre à ce projet de lecture, nous analyserons le texte en deux mouvement: l’appel aux femmes que l’auteur réalise, et la rhétorique que ce dernier développe.

Des Femmes Laclos Etude linéaire

1er mouvement: Un appel aux femmes

  • Laclos débute son texte par implorer les femmes, au moyen d’un « O » vocatif. L’exclamation nous indique que l’auteur se situe dans le registre élégiaque. L’auteur somme les « femmes » de l’écouter, au moyen de deux verbes à l’impératif: « approchez » et « venez ».
  • Le groupe prépositionnel « pour une fois » nous place tout de suite dans le registre polémique: dans ce texte, Laclos cherchera à faire passer ses idées.
  • Selon Laclos, la femme possède des « avantages », qu’il désigne au moyen de la subordonnée relative « que vous avait donnés la nature ». Néanmoins, la « société » a ravi « les avantages » que possèdent les femmes.
  • Laclos se place dans un discours didactique au moyen du terme « Venez apprendre comment ».
  • Laclos retrace le passé originel de la femme: elle est « née compagne de l’homme ». Se plaçant directement dans la visée religieuse qui est dominante à l’époque.
  • L’auteur oppose le terme « compagnes » au terme « esclave » de la ligne suivante. L’auteur demande au moyen de l’interrogation indirecte débutant par « comment.. », répété à deux reprises dans la proposition.
  • L’auteur qualifie « d’abject » l’état dans lequel sont les femmes et oppose la condition d’esclave des femmes à celle d’un être « libre » et « respectable ».
  • L’auteur continue avec la double conditionnelle débutant par la conjonction de subordination « Si ». L’auteur invite les femmes qui ne seraient pas concernées par la conditionnelle à retourner à leurs « occupations futiles ».
  • L’auteur énonce une maxime au présent de vérité générale dans « est sans remède », alors que le passé composé « sont changés » ait là aussi une valeur de vérité générale.
  • Au moyen d’une hypotypose (figure de style présentant une scène qui se déroulerait sous nos yeux mais qui ne se déroule pas), le narrateur dresse le portrait d’une femme qui pleure, victime de son état d’esclave. Les conditionnelles qui ponctuent l’image nous montrent la situation des femmes qui pourraient se rebeller à l’écoute de ce récit de Laclos.
  • Le lexique des sentiments domine dans cet extrait, comme nous pouvons le voir avec « honte », « colère », « larmes », « désir », et plus loin, « maux ».
  • L’auteur implore les femmes: « ne vous laissez plus »: si la femme vit toutes les émotions que Laclos a décrit dans son énumération de circonstancielles, alors elle est concernée par le récit de Laclos.
  • Laclos désigne ceux qui sont selon lui coupables: « les hommes ». La ponctuation « : » précise la pensée du narrateur.
  • L’auteur utilise le conditionnel « pourraient » et « seraient » dans les trois questions rhétoriques qui vont ponctuer la moitié du texte. Dans l’une des questions rhétoriques de l’auteur, Laclos prononce le terme de « révolution » laissant peu de place à l’imagination en ce qui concerne le projet de Laclos. On retrouve ici toute la jeunesse de Laclos qui, sans concession, souhaite amener à la révolution.
  • Le narrateur reprend la première personne au moyen des trois pronoms personnels sujets « je », « je » et « me ».
  • Le présent de vérité générale dans la proposition en italique énonce la morale que Laclos souhaite démontrer comme fausse. Il énonce cet axiome pour choquer son auditoire et le reste du texte nous prouvera le contraire.

2 ème mouvement: La rhétorique de Laclos

  • La démonstration débute réellement dans le second paragraphe. D’ailleurs, l’auteur utilise l’adverbe de lieu « partout » pour donner un sens universel à son discours. De manière antithétique, le narrateur explique que l’éducation ne peut avoir lieu là où il y a « esclavage ».
  • Dans un syllogisme parfait, Laclos explique qu’il n’y aura pas d’éducation si les femmes sont esclaves.
  • La subordonnée conditionnelle « Si les principes de ce syllogisme » nous place dans la rhétorique pure.
  • L’auteur rappelle même la définition du terme « esclavage » en faisant le lien direct avec le manque d’éducation.
  • L’anaphore des verbes d’état « c’est le propre de » insiste pour prouver le propos de l’auteur.
  • Dans la fin du texte, l’auteur prouve dans un effet de rhétorique qu’il n’est pas moral de ne pas éduquer les femmes. L’auteur utilise le terme « principe général » pour rappeler la logique mathématique. Les deux adverbes de négation « point » insistent sur la nécessité de l’éducation des femmes.

Dans ce passage de jeunesse, laclos nous propose sa vision de l’éducation des jeunes filles. L’éducation des filles paraît comme un moyen de modifier profondément la société. Force est de constater que ce texte fur inspiré par L’Emile de Rousseau, dans lequel le philosophe donne lui aussi, sa version de l’éducation des jeunes filles.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches