Méthodologie bac de français dissertation commentaire
Méthodologie de la dissertation au Bac de français

Comment faire une dissertation au bac de francais

Ecrit du Baccalauréat

Méthodologie de la dissertation:

Ecrit du Baccalauréat

Méthodologie de la dissertation:

Qu’est-ce que c’est une dissertation? 

Ecrire une dissertation, c’est prendre le problème qui est posé par le sujet et apporter une réponse qui va se décliner de trois manières. C’est répondre en trois temps à une question posée par un sujet. C’est pour cela qu’il n’y aura pas de dissertation sans une étude farouche des termes du sujet. Pour cela il faut lire, relire, et relire encore le sujet. Il faut ensuite définir, avec ses propres mots (mais qui correspondent!), ce que les mots du sujet veulent dire.

Première étape:

Se munir d’un fluo et entourer les éléments clés du sujet. S’il y en  a trois, ce sera facile, car cela correspondra aux trois étapes de la réponse, donc du plan. Un sujet peut se présenter sous la forme d’une citation, dans ces cas-là, il faut bien expliquer les termes du sujet.

Un bon plan ce n’est pas oui, non, oui mais non.

=> Un bon plan c’est oui parce que A, A qui peut être remis en cause par B, mais c’est surtout A + C. 

Attention! Cette « formule magique » ne correspond pas à tous les sujets. Néanmoins elle donne une bonne base pour aborder  tout type de sujet sereinement.

Le tout doit composer une progression allant du plus simple (A) au plus compliqué ( C ).

Tout l’intérêt d’un sujet, c’est de poser une question à l’élève. L’élève réussit si on voit qu’il est passé par tous les chemins pour arriver à la réponse. C’est-à-dire qu’il a envisagé toutes les possibilités (A, B, C) pour répondre. Et qu’il répond à la question! Parce que C c’est le résultat auquel on doit arriver à la fin. Il faut surtout ne pas oublier de répondre.

On peut aussi envisager des plans chronologiques, mais attention à ne pas répéter le cours sans répondre à la question.

Deuxième étape:

Je rassemble mes connaissances sur le sujet. J’ai appris des citations de l’oeuvre du parcours que j’essaie de classer selon mon plan.

Méthodologie de l’introduction de la dissertation:

Comme la dissertation ne concerne que quatre oeuvres, on peut aisément apprendre des éléments “d’accroche” sortis des lectures cursives ou d’autres textes vus en classe. Penser à bien s’aider des études linéaires pour l’oral. En fait, plus on a de “billes”, de connaissances sur un sujet, plus ce sera facile. 

On commence donc par une accroche, et juste après la présentation de l’auteur. Là aussi, une fiche biographique sur les quatre auteurs s’impose. Ces éléments permettent de présenter le parcours, l’oeuvre, l’auteur. Vient après le sujet, s’il s’agit d’une citation, la recopier après en avoir extrait une problématique, s’il s’agit d’une question, la poser telle quelle.

La problématique est posée sous la forme d’une question, le point d’interrogation est obligatoire dans la problématique. Il est un signal fort pour le correcteur, qui sait où on en est. Ensuite, on annonce le plan, soit de cette manière:

Nous verrons dans une première partie que A … avant de préciser que A peut être nuancé par B…. Il faudra enfin tout de même analyser ce pourquoi A= A+C.

Soit d’une manière plus élégante (en évitant de dire « première » et « deuxième partie »).

Le développement de la dissertation:

Une transition nous permet d’annoncer les parties et les sous parties. Elles sont recopiées telles que dans l’annonce du plan.

A chaque sous partie un argument. A chaque argument, un exemple, qui est soit une citation (de l’oeuvre ou d’une oeuvre du parcours), soit une référence à un passage du texte.Plus les citations “collent” à ce que je veux démontrer, plus elles sont précises, plus mon argument est valide.

Je me déplace dans mon devoir argument après argument, sous partie après sous partie, partie après partie. Chaque partie est “conclue” par une transition (et un début de paragraphe) qui conclue ce que je viens de dire et qui amène la suite.

La conclusion:

Enfin la conclusion fait le bilan de toutes les idées que j’ai dit et ouvre sur un autre problème, par exemple un autre notion. On essaiera d’éviter les ouvertures qui ne sont pas du même siècle, ni du même genre.

Pour réviser ma dissertation:

Je dois apprendre des citations de l’oeuvre du parcours. Ces citations, elles sont organisées selon des sous parties. Pour caricaturer, si je me débrouille bien, j’apprend les citations qui vont dans les parties, et le jour de l’examen, je n’ai qu’à faire un travail de « blocs » où je vais replacer les sous-parties que j’ai apprises.

Exemple: dans Olympe de Gouges, on aura certainement une sous partie, ou un passage sur la rhétorique de l’engagement. Donc si on apprend la sous-partie qui correspond, on peut en l’adaptant un peu, la remettre telle qu’elle le jour de la dissertation.

Autre technique, relever les mots. Si par exemple, on a un sujet sur la justice et Olympe de Gouges, on devra parler de l’exhortation aux hommes “Homme, es-tu capable d’être juste?”.

La dissertation c’est noter à quel point l’élève connait le texte, le plus précisément possible. A quel point les citations qu’il a apprises lui permettent de répondre à une question qu’il a pu décliner de trois façons.

Conseils d’écriture:

  • Ecrire les dates et le siècle en chiffres romain.
  • Eviter les répétitions, faire des phrases courtes et éviter un style trop familier.
  • Souligner les titres.
  • Ne jamais s’exprimer à la première à la personne.

 

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches