Brevet des collèges grammaire
Chapitre 4: Les Subordonnées

Chapitre 4: Les subordonnées Brevet

être subordonnée c’est sa nature

MAIS => Une subordonnée a toujours une fonction (complément de l’antécédent, COD, etc…)

Deux cas pour la subordonnée:

1) Elle complète un nom, auquel cas elle est subordonnée relative. Sa fonction est toujours complément de l’antécédent.

Ex: Le chien qui m’a mordu.

La subordonnée relative est en gras. Elle a pour fonction complément de l’antécédent « chien ».

OU ALORS

2) Elle complète un verbe, auquel cas on a trois possibilités:

  1. La subordonnée est complétive:

Exemple: Je pense que ce chien a mordu.

La subordonnée complétive est en gras. Elle a pour fonction COD du verbe « pense ». Elle est séparée du verbe par une conjonction de subordination.

b) La subordonnée est interrogative indirecte:

Exemple: Je me demande si ce chien t’a mordu.

La subordonnée interrogative indirecte est en gras. Elle a pour fonction COD du verbe « demande ».

c) La subordonnée est conjonctive circonstancielle:

Elle dresse son chien pour qu’il ne morde pas.

La subordonnée conjonctive circonstancielle est en gras. Elle a pour fonction complément circonstanciel de but du verbe « dresse ».

Elle est séparée du verbe par une conjonction de subordination. La circonstance peut être de temps, de cause, de conséquence, de but, de concession, d’hypothèse.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches