Image étude linéaire Baccalauréat
Andromaque Etude linéaire Acte V scène V

Andromaque Etude linéaire Acte V scène V

Ne pas oublier de rajouter le numéro des lignes pour les citations du texte.

Etude linéaire de l’acte V scène V d’Andromaque, de « Il faut partir, seigneur… » à «… se frapper et tomber ».

de Jean Racine, 1667.

1 er Mouvement: Pylade tente de convaincre Oreste de fuir

2 ème Mouvement: la mort d’Hermione racontée par Pylade

Le XVII ème siècle est celui de la raison. Après avoir longtemps souffert des guerres de religion, la France retrouve, pendant le règne de Louis XIV notamment, une stabilité économique, politique, religieuse. C’est dans ce contexte que le mouvement littéraire du classicisme pourra se développer. Le classicisme s’inscrit à l’inverse du mouvement littéraire précédent, le baroque, dont le style était surchargé et hyperbolique. Le classicisme cherchera à respecter plusieurs principes: les règles de bienséance, de vraisemblance, et les trois unités au théâtre (temps, lieu, action). C’est au théâtre justement que s’illustrera Jean Racine (1639-1699). C’est dans des pièces comme Phèdre, Britannicus ou Andromaque que l’auteur revisitera des thèmes antiques, un des autres principes du classicisme. Ce sont les suites de la guerre de Troie qui occupent la Andromaque, la première pièce de Racine. Pylade, l’ami d’Oreste, souhaite le convaincre de quitter la place. Hélas, Oreste refuse car il aime Hermione qui vient de mourir. Pylade apprend la mort de sa bien-aimée à son ami. Comment, dans cet extrait, Pytade tente t-il de convaincre Oreste qu’il faut fuir à tout prix tout en lui apprenant la mort d’Hermione? Dans un premier mouvement, nous verrons que Pylade tente de convaincre Oreste de fuir et dans le deuxième mouvement, qu’il lui annonce la mort de sa bien aimée.

1 er Mouvement: Pylade tente de convaincre Oreste de fuir

  • La scène débute par un impersonnel, « Il faut », qui indique l’ordre que Pylade donne à Oreste. La césure à l’hémistiche indiquée par la ponctuation trace une frontière dans le vers. L’ordre est clair: Oreste doit quitter le palais. C’est la même idée qui sous-tend la suite du vers avec le verbe à l’impératif « Sortons »: cette fois-ci Pylade s’inclut dans la fuite.
  • Au moyen de la conjonction de coordination à valeur d’opposition « Ou bien » dans le deuxième vers, Pylade énonce la funeste éventualité au moyen de la négation « n’ … jamais ». L’adverbe de temps insiste sur le manque d’éventualités. Le champ lexical de ces deux premiers vers est celui de la fuite, comme on peut le voir avec les verbes d’action « partir », « sortons », « partir ».
  • L’utilisation du possessif « Nos » indique que l’armée de Pylade et Oreste résiste actuellement à l’ennemi troyen. Néanmoins cette résistance est atténuée par le complément circonstanciel « pour un moment » qui relativise la défense.
  • L’usage de « Tout le peuple » renforce l’idée d’une union grecque. Le verbe « poursuit » permet la métaphore pour indiquer que le soutient est là.
  • Andromaque est citée dans le vers 5, alors que l’attribut « soumis » donne des indications sur le siège en cours.
  • L’antithèse désignant Andromaque comme « reine » et « nous comme ennemis » permet l’opposition et renforce l’idée qu’Andromaque est aimée de son peuple.
  • Dans les vers suivants, Pylade rappelle la situation: Andromaque a longtemps refusé Pyrhus. Aujourd’hui, elle se comporte comme une « veuve », comme si elle avait été sa femme, alors qu’elle était la veuve d’Hector.
  • Ce même Hector est évoqué dans les vers suivants au moyen de la périphrase « premier époux ».
  • Pylade manifeste à nouveau le souhait de partir avec Oreste dans le vers suivant à l’aide de la négation « n’… pas » et de la complétive qui complète le verbe « attendons ».
  • Avec le futur « nous rejoindrons », Pylade permet à Oreste de se projeter. Pylade évoque même Hermione, qu’aime Oreste.
  • Le présentatif « Voilà » désigne la sortie pour Pylade et Oreste.

2 ème Mouvement: la mort d’Hermione racontée par Pylade

  • Au moyen du « Non » répété à deux reprises, Oreste exprime son opposition face au plan de son ami. On note d’ailleurs qu’ »amis » est au pluriel, ce qui laisse penser que Pylade n’est pas seul à vouloir faire sortir Oreste du palais. L’attribut « Hermione » désigne l’objet de la résistance d’Oreste: le jeune homme veut suivre celle qu’il aime.
  • Dans le vers suivant, Oreste exprime qu’il ne « puis plus survivre » sans Hermione.
  • Oreste rappelle son crime dans les vers suivants au moyen du passé composé « j’ai fait ». Le COD met en valeur « le crime » alors que le futur nous laisse voir un dénouement différent pour Oreste, il veut « l’expier ».
  • Pylade répond par l’interrogative averbale « Hermione, Seigneur? » et lui avoue qu’Hermione ne peut être l’objet de la résistance d’Oreste.
  • Le champ lexical de la fin de la réplique se veut tout à fait tragique avec le lexique de la mort, comme on peut le voir avec l’usage des termes « morts », « meurt », « mouriez ». Les deux questions de Pylade n’attendent pas de réponses: elles sont rhétoriques.
  • Oreste s’exclame au moyen de l’interrogative partielle « Qu’entend-je? ».
  • Pylade va raconter à Oreste ce qui est arrivé à Hermione dans les vers suivants.
  • Hermione est décrite comme « inquiète, égarée », dans la description qu’en fait Pylade. Au moyen de l’imparfait « courait », le jeune homme décrit la scène à Oreste qui n’a pu y assister.
  • Au moyen de la subordonnée relative « que son sang excitait à venger son trépas » qui complète le nom « soldats ».
  • L’attribut « émue » qualifie le nom rage.
  • Enfin, Pylade relate à Oreste que Hermione s’est tuée près du corps de Pyrrhus, au moyen des verbes à l’infinitif: « courber », « lever », « se frapper », ou encore « tomber ».

Dans un premier mouvement, nous avons vu la stratégie de Pylade pour convaincre Oreste de partir avec lui. Dans un deuxième mouvement, nous avons vu que Pylade lui relate la mort de Hermione près du corps de Pyrrhus. Cette fin tragique rappelle celle de Roméo et Juliette, tragédie de William Shakespeare au XVI ème siècle.

Visitez notre boutique pour plus de cours et de fiches.

Notre Blog

Compte Youtube: @mesfichesdefrancais
Compte Tik Tok: @mesfichesdefrancais

Compte TIk Tok Brevet: @mesfichesdefrbrevet

Instagram: @mesfichesdefrancais

Toutes nos fiches

Notre Blog

Toutes nos fiches